Des bords du Cher jusqu’à Mayence, en passant par Salonique

Voici l’histoire de Georges Félix GUÉNIN (1881-1948), un poilu qui aura vu du pays. Il est le sosa n°16 de mes enfants, autrement dit leur arrière-arrière-grand-père, côté paternel cette fois.

Carte d'identité de Georges Guénin (archives familiales)

Carte d’identité de Georges Guénin (archives familiales)

Il est né le 25 février 1881 à Mennetou-sur-Cher, dans le Loir-et-Cher (41), à “l’Auberge de l’Étoile”.

Carte postale ancienne, Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher), Pont du Canal et Porte de Ville. (source : AD41)

Carte postale ancienne, Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher), Pont du Canal et Porte de Ville. (source : AD41)

Il est le deuxième d’une fratrie de trois garçons, l’un né en 1878, Auguste Alfred, l’autre en 1887, Maxime Adolphe.

Ses parents, Honoré Auguste GUÉNIN et Adolphine Rose RÉGENT sont propriétaires cultivateurs à Thénioux; (18), village situé dans un autre département mais distant de Mennetou-sur-Cher d’à peine 5 km, en amont de la rivière.

Carte générale de la France. 010, [Bourges]. N°10. 48e (Cassini), 1761 (source : Gallica)

Carte générale de la France. 010, [Bourges]. N°10. 48e (Cassini), 1761 (source : Gallica)

Lire la suite

La guerre inexpiable

Louis Xavier Émile LAHAYE

Au détour d’une recherche dans la presse régionale du début du siècle, je suis tombée sur un article évoquant le destin, tragique parmi tant d’autres, d’une famille du Nord-Est de la France pendant la Grande Guerre. Le texte m’a ému au point que j’ai cessé ma recherche en cours pour tenter d’en apprendre plus.

Article paru dans “Le Stéphanois”, le 15 novembre 1914, page 3 (source)

Lire la suite

Une année de généalogie

© 2015 Lulupop Photography by Whitney B.

© 2015 Lulupop Photography by Whitney B.

Aujourd’hui, 3 septembre, marque le premier anniversaire de mon blog.

C’est aussi l’anniversaire de mon retour à la généalogie, après des années de jachère. J’ai découvert à cette occasion le bonheur des archives numérisées et mon arbre s’est étoffé de dizaines de nouvelles feuilles.

Bien sûr, la généalogie est loin de n’être qu’une affaire de chiffres, je ne pratique pas la collectionnite d’ancêtres, mais enfin, après un an d’investigations, je prends plaisir à jeter un regard derrière mon épaule pour mesurer le chemin parcouru !

Voici donc le bilan chiffré de cette année passionnante. Lire la suite

Hommage à l’arrière-arrière-grand-père de mes enfants

Je commence à étudier l’arbre généalogique de ma belle-famille. C’est particulièrement intéressant car, contrairement à ma propre ascendance composée essentiellement de cultivateurs, cela me permet de voyager dans d’autres régions de France (Gironde, Bretagne, Seine-Maritime, Paris…), et de découvrir d’autres métiers et d’autres mœurs.

Aujourd’hui, je souhaite donc rendre hommage à l’un des arrière-arrière-grand-pères de mes enfants, Gérard Louis BETTUS, décédé accidentellement à l’âge de 41 ans.

Gérard Louis BETTUS naît le 30 avril 1886 dans la commune du Teich (Gironde), de Pierre Bettus, pâtissier, et Jeanne Lapeyre, modiste en chapeaux.

Sa famille est originaire, depuis le XVIIIe siècle au moins, du bassin d’Arcachon, plus précisément des communes de La-Teste-de-Buch et du Teich. Je ne résiste pas à vous montrer ces magnifiques détails des cartes de Cassini :

Commune de la Teste-de-Buch sur la carte de Cassini (vers 1780-1790), source : Gallica

Commune de la Teste-de-Buch sur la carte de Cassini (vers 1780-1790), source : Gallica

Lire la suite

Essai d’analyse de mes origines

Je suis très admirative des écrits de Rémi Costantino sur son blog Ingénéalogie. J’ai particulièrement apprécié son travail d’analyse géographique et je vais tenter aujourd’hui de mettre à l’épreuve sa méthodologie de recherche des origines avec mes propres données. Merci à lui de m’avoir autorisé la rédaction de ce billet.

Cet article reprend les théories de Rémi évoquées dans plusieurs articles :

  1. la myopie géographique
  2. le principe de l’attracteur
  3. les carrés d’ascendance

Cette terminologie peut sembler absconse au premier abord. Elle a le mérite au contraire d’apporter un éclairage nouveau à notre chère discipline et de répondre de façon simple à une question complexe­­­­ : “Quelles sont mes origines ?Lire la suite