Tutoriel : cartographier les soldats indexés sur Mémoire des Hommes

Je participe, à mon modeste niveau, à l’indexation collaborative des poilus Morts Pour La France sur le site Mémoire des Hommes. Je vous propose aujourd’hui un tutoriel rapide permettant de cartographier les lieux de décès des poilus indexés.

Carte Google My Maps géolocalisant les lieux de décès des poilus indexés dans mon fichier.  Les pictos les plus clairs représentent les classes de mobilisation les plus anciennes.

Carte Google My Maps géolocalisant les lieux de décès des poilus indexés dans mon fichier.
Les pictos les plus clairs représentent les classes de mobilisation les plus anciennes.

J’avoue être un peu psycho-rigide sur les bords 🙂 C’est ainsi que pour chaque indexation réalisée, je préfère stocker en même temps les informations recueillies dans une feuille de calcul qui m’est propre. Ceci me permet notamment d’enregistrer des informations non requises par Mémoire des Hommes, comme les dates de jugement ou de transcription du décès.

De cette liste de noms, j’espère à terme pouvoir faire émerger quelques pistes de recherche, dans le cadre d’une monographie locale par exemple.

La feuille de calcul

J’ai choisi d’utiliser Google Spreadsheets, qui me permet une sauvegarde permanente dans le cloud et un accès sur n’importe quel poste de travail. Mais pour ce tutoriel, n’importe quel outil de tableur fera l’affaire.

Dans cette feuille de calcul, je retranscris toutes les informations déchiffrées sur la fiche Mémoire des Hommes.

Extrait du tableau des poilus que j’ai indexés.

Extrait du tableau des poilus que j’ai indexés.

Mais, en plus de ces colonnes “classiques”, j’ajoute quelques colonnes spécifiques à l’affichage de la carte :

  • colonne “libellé” :
    • valeur : =CONCATENATE(A36; » « ;B36;« , né le « ;TO_TEXT(J36))
    • exemple : “BLEIN Jean Claude, né le 25/07/1885”
  • colonne “année décès” :
    • valeur : “=RIGHT(M4;4)
    • exemple : “1914”
  • colonne “nom département décès” :
    • valeur : “=MID(R4;6;LEN(R4))
    • exemples : “Meuse”, “Rhône”, “Algérie”, “Bulgarie”

(les formules sont bien sûr à adapter en fonction de votre document)

Étapes de création de la carte

  • Aller sur Google My Maps et créer une nouvelle carte nommée “1J1P”
  • Ajouter un calque
  • Cliquer sur “Importer”
  • (dans mon cas) choisir Google Drive -> #1J1P
  • Colonnes pour placer les repères, cocher lieu de décès (Frévin-Capelle, Parroy, Berny-Rivière, etc.) et nom département décès (Pas de Calais, Meurthe et Moselle, Algérie, etc.)
  • Colonne pour donner un titre à vos repères : cocher libellé (exemple : “BLEIN Jean Claude, né le 25/07/1885”)

En fonction du nombre de lignes de votre fichier, l’affichage de la carte prend plus ou moins de temps. Google doit en effet géolocaliser chacune des villes.

Nettoyage des données

À la fin de l’importation, il est possible que l’emplacement de certains lieux n’ait pû être défini. Cela concerne essentiellement les lieux en pays étranger ou mal orthographiés… Google vous propose d’ouvrir le fichier de données pour corriger les noms des lieux incorrects (bonne manière de nettoyer ses données, soit dit en passant).

Personnalisation

Une fois la carte correctement affichée, on peut la personnaliser et la rendre plus parlante en modifiant le type des pictos et en les différenciant en fonction de tel ou tel critère :

  • attribution ou nom de la mention “Mort pour la France”
  • année de décès
  • classe de mobilisation
  • régiment
  • etc.

La première image en haut de l’article illustrait les décès selon la classe de mobilisation. Voici maintenant ce que cela donne avec une couleur différente selon l’année de décès :

Carte Google My Maps géolocalisant les lieux de décès des poilus indexés dans mon fichier.  Chaque année de 1914 à 1919 est représentée par une couleur différente, du plus clair au plus foncé (cf légende à gauche).

Carte Google My Maps géolocalisant les lieux de décès des poilus indexés dans mon fichier.
Chaque année de 1914 à 1919 est représentée par une couleur différente, du plus clair au plus foncé.

J’espère que ce petit tutoriel vous a plu.

Je vous invite à suivre sur Twitter le compte 1J1Poilu et le hashtag #1J1P, et, pourquoi pas, vous joindre à nous dans cette noble cause 🙂

A bientôt.

Advertisements

10 réflexions sur “Tutoriel : cartographier les soldats indexés sur Mémoire des Hommes

  1. Pingback: Tutoriel : cartographier les soldats index&eacu...

  2. C’est une très bonne idée.
    Avec un grand nombre de données, la répartition par année (voire mois, si possible) de décès, donnera certainement une bonne illustration de l’évolution géographique des combats.

    J'aime

  3. Excellent! Merci de cette bonne idée que je viens d’immédiatement appliquer à une page concernant le livre d’or de Nivelle (59 et qui enrichira les futures pages de même nature.
    Avec ce tutoriel c’est très simple! Et je vois d’autres idées (cartographie et généalogie) qui me semblent fort intéressantes. Merci!

    J'aime

  4. Pingback: Enquête sur un soldat inconnu | Des Aïeux et des Hommes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s