Une famille picarde au XIXe siècle – Épisode 2 : Le village de Vaux-sous-Corbie

Je vous avais narré le triste destin de Louis Stanislas HENNEQUIN, enfant sans père, apprenti meunier, décédé du choléra lors de la conquête de l’Algérie en 1837.

Avant de vous narrer mes trouvailles au sujet de sa mère et de son grand-père, je voulais dans ce présent article vous présenter le village de Picardie dans lequel vivait cette famille.

Vaux-sous-Corbie (de nos jours Vaux-sur-Somme)

Situé à 20 km à l’est d’Amiens, peuplé d’environ 300 habitants, le village de Vaux-sous-Corbie est renommé « Vaux-sur-Somme » en 1886.

cpa_vaux_etangs_barette

Carte Postale Ancienne : Corbie-Vaux-sur-Somme – Les Étangs de la Barette (source : Delcampe)

cpa_vaux_etang_et_ancien_moulin_2

Carte Postale Ancienne : Vaux (par Bray-sur-Somme) – Étang et ancien Moulin (source : Delcampe)

La monographie communale

Pour mieux connaître le village, j’ai eu l’idée de consulter la monographie communale rédigée à la fin du XIXe siècle.

À cette époque en effet, tous les instituteurs des écoles primaires françaises ont été sollicités pour participer à l’exposition du Ministère de l’Instruction publique dans le cadre de l’Exposition Universelle de 1900. Chaque monographie devait respecter un plan commun : situation géographique, climat, histoire locale, liste des personnalités locales, économie…

Par chance, les Archives du département de la Somme possèdent l’une des plus belles collections de monographies communales. Celle concernant Vaux-sur-Somme, bien que rédigée plusieurs dizaines d’années après que Stanislas soit décédé, offre une vision intéressante des conditions de vie du village.

En 1899, c’est M. Leroy, l’instituteur de Vaux, qui remplit consciencieusement les renseignements demandés, de sa belle écriture ourlée :

vaux_notice_geographique

Vaux-sur-Somme : notice historique et géographique sur la commune (1897-1899)
(source : AD 80 : 4° 100 ; 2 NUM 80)

Au chapitre « Conditions climatologiques » :

Situé à environ 80 km de la Manche et environ 50° de latitude Nord, ce village jouit d’un climat tempéré et humide. […] Les orages y sont assez fréquents, mais ils sont rarement violents. De mémoire d’homme, il n’est pas tombé de grêle sur le territoire.

Régime des eaux souterraines et superficielles

Dans les fortes pluies ou au moment de la fonte des neiges, une grande quantité d’eau descend du plateau et va rejoindre la Somme transformant en rivières certaines rues du village.

Influence maritime, côte

L’influence de la mer sur la contrée se manifeste par des pluies fréquentes et d’épais brouillards dans la vallée.

Routes

Vaux est relié aux villages voisins par des chemins vicinaux. […] Le transport des marchandises entre Vaux et Amiens se fait surtout par le canal de la Somme.

Améliorations désirables

La construction d’un pont sur le canal, permettant de relier Vaux avec Vaire serait d’une très grande utilité, ces deux villages très rapprochés ne peuvent communiquer qu’au moyen d’un bac.

vaux-vaire-bac

Carte Postale Ancienne : Vaire-sous-Corbie – La Grenouillère (bac entre Vaux et Vaire) (source : site de la commune)

Petite, moyenne et grande industrie

L’industrie de la bonnetterie occupe une grande partie des ouvriers. Les uns vont travailler aux filatures de Corbie et de Ribemont-sur-Ancre, d’autres confectionnnent à leur domicile des gilets de chasse.

vaux_monographie_detail

Monographie communale de Vaux-sur-Somme, détail (source : AD 80 : 4° 100 ; 2 NUM 80)

Grands faits, hommes remarquables, etc.

Le 7 septembre 1827, un grand incendie éclata dans la commune et détruisit 60 maisons ainsi que l’église.

Ce village a connu l’invasion allemande en 1870 et l’armée prussienne y fit des réquisitions à plusieurs reprises qui s’élevèrent au chiffre total de 7127 F.

Aucun homme célèbre n’est né à Vaux. Plusieurs enfants du pays sont décédés en Espagne, en Allemagne, en Russie lors des campagnes de Napoléon 1er. D’autres ont pris une part active à la guerre de 1870.

Développement économique, progrès de l’instruction…

L’incendie de 1827 fut une cause de la transformation du village. Des habitations plus confortables ont remplacé les chaumières.

vaux-sur-somme_1866

Vaux-sur-Somme (Vaux-sous-Corbie), carte d’état-major, 1866 (source : IGN)

Le bourg voisin de Corbie au début du XIXe siècle

Bien sûr, les habitants entretiennent également des relations avec les villages voisins. Dans notre cas, il s’agit du village de Corbie, situé à 5 km, plus important que Vaux puisqu’il compte 2000 habitants en 1812.

Voici quelques notes historiques sur la période qui nous concerne, tirées de la monographie communale de Corbie. Où l’on voit que le bourg a durement subi les ravages des guerres napoléoniennes

  • En 1812, Corbie compte 2073 habitants dont 16% de veufs et 42 % de veuves (guerres napoléoniennes).
  • En 1815, Corbie est occupée par les armées des puissances coalisées qui entrent dans la ville par la porte d’Ancre. Le quartier où séjournèrent les Cosaques fut appelé « Moscou ».
  • Juin 1817 – famine à Corbie : suite à la cherté excessive du pain, la classe indigente ne peut subsister malgré son travail. Plus de 900 pauvres sont inscrits en mairie. Pour subvenir à leur besoin jusque la moisson, le conseil municipal demande que les personnes quelques peu aisées, versent une offrande au percepteur, pour être utilisée en secours alimentaire. De nombreux procès pour vol de blé se sont tenus à Amiens à cette époque. Les justiciables étaient condamnés à l’exposition au carcan et à 5 ans de prison. Des récidivistes furent envoyés aux galères. (source)

Merci pour votre attention. Le troisième et dernier épisode de cette série évoquera le grand-père, Gabriel Théodore HENNEQUIN (1740-1824) et la mère,  Victoire HENNEQUIN (1778-1826).

Une réflexion sur “Une famille picarde au XIXe siècle – Épisode 2 : Le village de Vaux-sous-Corbie

  1. Pingback: Une famille picarde au XIXe siècle – Épisode 3 : Le grand-père clerc laïc et la fille indigente… | Des Aïeux et des Hommes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.